Avec Reflex WMS, Pilot améliore la productivité de son entrepôt logistique de 60 %

03/10/2018 | Hardis Group

Le leader européen de l'écriture a choisi Hardis Group pour rationaliser et automatiser les processus logistiques de son entrepôt de distribution. Suite au déploiement de Reflex WMS, Pilot a vu la productivité de ses équipes logistiques augmenter de plus de 60 % et ses litiges baisser de près de 70 %.

Hardis Group, entreprise de conseil, de services du numérique et éditeur de logiciels, annonce que Pilot Corporation of Europe, filiale européenne du groupe Pilot, numéro 2 mondial de l'écriture, s'appuie sur son logiciel de gestion des entrepôts Reflex WMS pour automatiser et optimiser les processus logistiques de son entrepôt de distribution, desservant 30 pays. Cinq ans après le déploiement initial, Pilot constate une nette amélioration de la productivité de ses équipes logistiques et de la fiabilité des préparations de commandes ainsi qu'une réduction des anomalies de stocks.

Un nouveau dépôt logistique pour soutenir la croissance du marché européen

Avec Reflex WMS, Pilot améliore la productivité de son entrepôt logistique de 60%Créé en 1918 au Japon, Pilot est devenu le numéro 2 mondial des instruments d'écriture. Présent sur les cinq continents, le groupe distribue ses stylos dans plus de 100 pays. Son siège européen, situé à Allonzier-la-Caille (Haute-Savoie), produit 40 millions de stylos et distribue 100 millions d'unités chaque année, dans 30 pays de la zone EMEA. Son chiffre d'affaires s'élevait en 2016 à près de 150 millions d'euros (20 % du CA total du groupe).

En 2011, face au fort développement de son activité, Pilot Corporation of Europe décide d'augmenter d'un tiers la surface de son site, qui comptait déjà 10 000 m², pour accroître sa capacité de production et disposer d'une véritable plateforme logistique en propre (stockage et distribution). "Auparavant, 2 500 palettes étaient entreposées chez un prestataire. Nous voulions regrouper l'ensemble de nos produits sur un même site, afin d'améliorer notre réactivité", explique Fabien Bessette, responsable Logistique chez Pilot Corporation of Europe. La société décide de profiter de ce projet d'extension pour s'équiper d'une solution de gestion et de pilotage d'entrepôt (WMS), afin de gérer plus efficacement ses processus logistiques, jusqu'alors intégralement traités dans l'ERP.

Reflex WMS : structurer pour gagner en productivité

Au printemps 2012, accompagné par un cabinet de conseil, Pilot lance un appel d'offres, à l'issue duquel Reflex WMS est retenu. Le logiciel de gestion d'entrepôt de Hardis Group permettait de gérer aussi bien les flux dits BtoC (vers les points de vente) que les flux BtoB (vers les distributeurs de chaque pays de la zone). Après une phase de paramétrage et de recette d'environ cinq mois, Reflex WMS a été mis en production en avril 2013 au sein du nouvel entrepôt, d'une surface de 4 500 m², qui gère 2 500 références et abrite 4 500 palettes sur une hauteur de 8 mètres.

Depuis 2013, Pilot a mis en œuvre deux évolutions majeures pour améliorer ses processus logistiques. En janvier 2017, les opérateurs ont été équipés de terminaux RF tactiles pour les préparations des commandes des distributeurs. "Nos nouveaux arrivants sont désormais opérationnels beaucoup plus rapidement, notamment en période de rentrée des classes", précise Fabien Bessette. En novembre 2017, un système de massification de la ramasse (préparation de trois à six commandes simultanément) a été mis en œuvre pour la vente au détail, couplé à une solution de contrôle pondéral en fin de préparation, afin de réduire les déplacements des opérateurs au sein de l'entrepôt ainsi que le nombre d'erreurs. "Dernièrement, afin de gagner encore en productivité, nous avons interfacé Reflex avec la solution Balea, qui nous permet de préparer plusieurs commandes simultanément et qui contrôle le poids en temps réel. Sur ce projet, nous avons travaillé avec les équipes Reflex afin d'avoir des tours de préparation les plus optimisés possible", indique Fabien Bessette.

60 % de productivité en plus, 70 % de litiges en moins

Cinq ans après le déploiement initial de Reflex, les bénéfices pour la filiale européenne de Pilot sont nombreux. Grâce aux nouveaux processus mis en place, elle a augmenté sa productivité de près de 60 %. "Parce qu'il est structurant, Reflex apporte des optimisations sur tous les processus de préparation et d'expédition", poursuit Fabien Bessette. La fonctionnalité de tracking au prélèvement a permis de fiabiliser les préparations de commandes et de disposer de données tangibles en cas de réclamation. Ainsi, sur les 650 000 lignes de commandes traitées annuellement, seules 400 erreurs sont désormais enregistrées. Soit une baisse des erreurs de préparation, et donc des litiges, de près de 70 %. "Nous avons également mis en œuvre un algorithme pour que le système détermine en amont ce qu'une commande représente en nombre de palettes ou de colis, afin d'optimiser le choix des transporteurs dans notre TMS", détaille Fabien Bessette. Les anomalies de stocks ont également été réduites et Pilot a pu mettre en œuvre des inventaires tournants. En outre, le pilotage en temps réel de l'entrepôt est désormais facilité : des écrans ont été installés pour permettre aux opérateurs sur les quais de suivre en temps réel l'état des commandes, à partir des données de Reflex WMS.

Dans les mois à venir, l'utilisation de Reflex devrait être étendue à la gestion des stocks et au lancement des opérations de production de l'usine adjacente au centre de distribution. Pilot envisage également de migrer vers Reflex Web.