Gestion logistique du point de vente : le retour d’expérience d’Avenir Logistic

08/09/2020 | Sébastien LEON - Fondateur d'Avenir Logistic Conseil

Avenir Logistic Conseil est intégrateur de la suite Reflex depuis 2008 pour la zone Océan indien, Antilles et Afrique de l’Est. Notre partenaire a été l’un des premiers à déployer Reflex In-Store Logistics, notre solution de gestion logistique pour les points de vente, chez Decathlon, Mr Bricolage et KDI Davum à La Réunion. Sébastien Leon, fondateur d’Avenir Logistic Conseil, nous fait part de son retour d’expérience.

Du fait de notre insularité, et des délais pour être livrés (plusieurs semaines), les points de vente à La Réunion ont des réserves de taille importante. Cela implique d’informatiser les réserves et les magasins pour gagner en efficacité sur tous les processus logistiques des points de vente : réception, stockage, préparation de commandes et mise à disposition des produits.

Disposer d’une visibilité exhaustive et en temps réel des stocks

La demande des trois enseignes – Decathlon, Mr Bricolage et KDI Davum – était d’avoir une visibilité globale des stocks en magasins (surface de vente et réserve) et dans l’entrepôt central, quand elles en ont un, afin d'éviter les ruptures, de maîtriser le niveau des stocks et d’optimiser la trésorerie. Jusqu’à la sortie de Reflex In-Store Logistics, nous détournions Reflex WMS pour qu’il puisse prendre en charge les spécificités liées à la gestion logistique des magasins. Ce qui impliquait bien souvent de développer du sur-mesure, avec tous les inconvénients que cela implique, tant en termes de délais d’implémentation que de coûts de maintenance. Désormais, nous sommes en mesure de proposer une solution pour chaque configuration : le WMS pour l’entrepôt et In-Store Logistics pour les magasins.

Remettre les vendeurs sur la surface de vente

Les vendeurs ne sont pas des logisticiens. Pour autant, ils peuvent passer jusqu’à 50% de leur temps de travail à effectuer des tâches logistiques. La montée en puissance des services omnicanal (livraison à domicile, click and collect, e-réservation…) n’a fait que renforcer cette tendance.

Avec Reflex In-Store Logistics, Hardis Group apporte une solution adaptée aux spécificités de la gestion logistique des points de vente. L’outil permet de replacer les vendeurs sur la surface de vente. Ils ont une visibilité en temps réel des stocks et de leur emplacement (surface de vente, réserve et entrepôt). Avant la mise en place de Reflex chez Decathlon, Mr Bricolage et KDI Davum, les vendeurs perdaient beaucoup de temps à rechercher les produits pour la vente en magasin ou la préparation des commandes. Désormais, ils connaissent exactement l'emplacement du produit et ne perdent plus de temps à cela.

Reflex In-Store Logistics permet également aux vendeurs de déclencher des réassorts (depuis la réserve ou l’entrepôt) ou de suggérer un produit de substitution en cas de rupture. Enfin, la solution permet d’optimiser les chemins de préparation pour le réassort de la surface de vente et les commandes e-commerce.

Temps de déploiement : cinq jours par magasin

Comme indiqué plus haut, les vendeurs ne sont pas des logisticiens. Il leur faut une solution simple à paramétrer, rapide à mettre en œuvre et facile à prendre en main. Et c’est le cas avec Reflex In-Store Logistics. En moyenne, une fois que le core model est défini, il faut compter cinq jours par magasin pour que la solution soit opérationnelle.

Un exemple récent : pendant la période de confinement liée à la crise sanitaire, nous avons été en mesure de déployer en cinq jours un processus « drive » pour KDI Davum, leader de la distribution de produits métallurgiques, matériaux de construction et fourniture industrielle sur l'Ile de la Réunion.

La logistique au service du commerce

La mise en œuvre de cette solution implique de revoir les processus dans les points de vente et de réorganiser les équipes. Dans la majorité des cas, cela passe par la mise en place d’équipes dédiées à la logistique, dont le rôle est de servir le commerce.

Une fois déployée, les gains sont au rendez-vous. Les trois enseignes ont désormais une vision globale des stocks dans la réserve ou sur le point de vente. Reflex In-Store Logistics déclenche automatiquement le réassort du rayon afin d’éviter les ruptures en linéaire. Ou, autre option, la solution affiche une alerte quand il faut remettre des produits en rayon. Cela évite d’avoir des stocks dormants (qui pouvaient parfois atteindre jusqu’à 20 % du chiffre d’affaires) et des ruptures. Les stocks sont ainsi ajustés sur les besoins clients. Les ventes et la trésorerie sont améliorées. En outre, chez Mr Bricolage, les temps de préparation des commandes de cuisine ont été divisés par deux.

Enfin, Reflex In-Store a aussi pour effet de réconcilier le commercial et la logistique, et d’objectiver l’origine des problèmes, notamment pour ce qui concerne les ruptures en linéaire.