24/03/2021 - Hardis Group résiste bien à la crise et confirme ses ambitions pour 2021

Malgré la crise, Hardis Group a su maintenir en 2020 un niveau d’activité soutenu, et a même accéléré dans certains domaines, lesquels compteront parmi les moteurs de croissance en 2021. A l’international, la société va poursuivre une stratégie d’investissement et de conquête en Europe.

Grenoble, le 24 mars 2021 – Hardis Group, entreprise de conseil, de services du numérique et éditeur de logiciels, dresse le bilan de son année 2020. Si les effets de la crise se sont bien sûr fait ressentir notamment au printemps, un très bon premier trimestre et un rebond important au dernier quadrimestre 2020 ont permis à l’entreprise de bien résister à la crise économique, conséquence de la crise sanitaire. Ainsi, de façon globale, Hardis Group clôture sur un chiffre d’affaires de 119,4 millions d’euros, stable par rapport à 2019. La rentabilité est également très proche de son niveau de l’année précédente.

Des moteurs de croissance clairement identifiés

Pour parvenir à ces résultats, Hardis Group a pu compter sur un certain nombre d’activités qui ont dépassé les objectifs fixés en début d’année. C’est le cas, par exemple, de la vente de licences logicielles Reflex (solutions d’exécution logistique pour les entrepôts, les magasins et les usines), de l’activité d’hébergement de ces solutions (qui a connu une hausse de 20 %) et des activités liées au cloud. De leur côté, les services destinés au secteur de l’assurance (Insurance & Financial Services) ont atteint leur objectif (4,6 millions d’euros) pour leur première année d’activité structurée. Tandis que la profitabilité des activités d’intégration Salesforce et Workplace from Facebook a doublé en 2020. 

À l’international, si les résultats de la filiale espagnole restent stables, les Pays-Bas connaissent une progression spectaculaire eu égard au contexte, avec un chiffre d’affaires en hausse de près de 60 %.

Sur les services en général, le confinement du printemps a fortement impacté les opérations, avant un fort rebond au second semestre. La période de baisse de charge a été mise à profit par Hardis Group pour affiner sa stratégie quant à la transformation des systèmes d’information, notamment sur le cloud public. Mais également pour former et certifier les collaborateurs, en particulier sur les solutions Microsoft Azure et Google Cloud Platform (GCP). De la même façon, les efforts en recherche et développement pour la suite Reflex ont été poursuivis, en hausse de 15 % sur l’année.

« Ces résultats n’auraient pas été atteints sans l’engagement sans faille de l’ensemble de nos collaborateurs. Nos performances nous permettent d’engager des projets de développements ambitieux sur 2021 sur l'innovation logicielle, à l’international et sur le cloud », précise Nicolas Odet, président d’Hardis Group. 

Une stratégie maintenue pour 2021

La stratégie renforcée sur le cloud a permis à Hardis Group de conclure l’année sur plusieurs signatures importantes. Une stratégie qui se confirmera avec un renforcement des relations avec Google et Microsoft, et de la politique de certification des collaborateurs sur Azure et GCP. En parallèle, les activités d’hébergement en cloud poursuivront leurs investissements dans l’industrialisation et l’automatisation des processus et de l’outillage.

Dans la continuité des années précédentes, le développement des services dédiés à Salesforce restera un enjeu fort de l’entreprise en 2021, et pour les années suivantes, avec un objectif de plus de 20 % de hausse des revenus. Des ambitions qui se matérialiseront par la poursuite d’une croissance organique bien sûr, mais également par des croissances externes. Les services dédiés à la mise en œuvre de la plateforme de communication Workplace from Facebook, destinée à faciliter la communication et la collaboration au sein des organisations, suivront une tendance similaire. « Nous sommes devenus le premier partenaire de Facebook en France », détaille Nicolas Odet.

En 2021, Hardis Group compte également continuer à accélérer son développement dans le secteur de l’assurance, avec un positionnement unique sur le marché, allant du conseil stratégique et opérationnel en amont jusqu’à la mise en œuvre d’évolutions au sein du système d’information, en passant par l’accompagnement des projets de transformation opérationnelle et IT. 

En matière d’édition pour la logistique, les efforts en R&D de 2020 seront poursuivis en 2021 et se concrétiseront par plusieurs annonces au cours de l’année, tandis que l’activité commerciale s’appuiera notamment sur la croissance soutenue des besoins logistiques en magasins et dans les usines, ainsi que sur la poursuite du développement du SaaS.

Enfin, 2021 sera l’occasion pour Hardis Group de renforcer sa présence à l’international : après l’Espagne et les Pays-Bas, l’entreprise devrait ouvrir de nouvelles filiales en Europe cette année et les suivantes.