11/05/2022 - FM Logistic : cap sur les 250 activités gérées avec Reflex WMS

  • En 2016, FM Logistic a fait le choix de migrer progressivement sur Reflex WMS les activités de ses clients jusque-là gérées par des logiciels de gestion d’entrepôt développés en interne.
  • Aujourd’hui, les trois quarts des activités sont migrées, en Europe de l’Ouest, Europe centrale et Europe de l’Est. Les migrations et les nouveaux démarrages sont réalisés en toute autonomie par les équipes du prestataire logistique.
  • Grâce à un partenariat de co-développement noué avec Hardis Group, FM Logistic a pu standardiser ses processus grâce à l’utilisation des fonctionnalités standard proposées par Reflex WMS.
  • En 2022, le prestataire logistique met l’accent sur l’automatisation et la robotisation de ses entrepôts, notamment du fait du fort développement de ses activités e-commerce.

Grenoble, le 11 mai 2022 – Reflex Logistics Solutions (Hardis Group), éditeur de logiciels d’exécution logistique, fait le bilan de son partenariat avec FM Logistic, initié en 2016. 246 activités ont été migrées ou démarrées sur le logiciel de gestion d’entrepôt Reflex WMS, principalement dans les secteurs de l’industrie pharmaceutique, de la cosmétique, du e-commerce et des produits de grande consommation. Le logiciel de gestion d’entrepôt est désormais pleinement intégré dans l’écosystème de solutions du prestataire logistique, notamment du fait de l’enrichissement progressif des API proposées en standard dans la solution. En 2022, FM Logistic mène de nombreux projets en vue de mécaniser et d’automatiser davantage ses processus de stockage et de picking au sein de ses entrepôts, pour gagner en productivité et en qualité de service.

Autonomie pour déployer Reflex WMS partout en Europe

Depuis 2016, 246 activités ont été migrées ou démarrées sur Reflex WMS : 133 en Europe de l’Ouest (France, Italie et Espagne), 79 en Europe centrale (Pologne, Tchéquie, Slovaquie et Roumanie) et 34 en Europe de l’Est (Russie et Ukraine). La solution est aujourd’hui utilisée en huit langues : français, anglais, italien, espagnol, polonais, russe, tchèque et roumain. « Nous sommes désormais en mesure d’intégrer Reflex WMS en toute autonomie. Nous migrons une activité dans chaque pays, de façon à faire monter en compétence les équipes support du pays et des utilisateurs clés sur chaque site. Les autres migrations peuvent ensuite être réalisées par pays avec le support de nos équipes centrales », détaille Rodolphe Bey, directeur systèmes d’information entreposage et tour de contrôle chez FM Logistic.

Focus sur l’Europe centrale

En Europe centrale, FM Logistic et Hardis Group ont développé une approche de co-déploiement. Quatre consultants interviennent en support des équipes du prestataire logistique pour accompagner les migrations ou lancer de nouvelles activités, principalement dans les secteurs de la cosmétique, de l’industrie pharmaceutique et du e-commerce. Ces équipes ont ensuite vocation à travailler pour d’autres clients d’Hardis Group. « Grâce à l’ouverture d’une filiale en Pologne par Hardis Group, nous avons pu doubler le nombre de migrations en un an en Europe centrale. Notre objectif est de basculer entre 15 et 20 activités par an dans les prochaines années, dans cette zone géographique », indique Guilhem Vicaire, directeur business solutions Europe centrale chez FM Logistic.

Co-développement pour enrichir et déployer plus rapidement Reflex WMS

Depuis trois ans, un véritable partenariat s’est noué entre FM Logistic et Hardis Group pour enrichir Reflex WMS tant en termes de fonctionnalités que d’API disponibles en standard. « Nous travaillons main dans la main avec la R&D d’Hardis Group pour concevoir les nouvelles fonctionnalités standard de la solution. Cette approche nous permet de déployer systématiquement et rapidement les mises à jour trimestrielles et de bénéficier des toutes dernières nouveautés proposées dans Reflex, tout en réduisant les coûts de maintenance », explique Rodolphe Bey.

Les nouvelles fonctionnalités et API de Reflex WMS enrichissent au fur et à mesure le core model de FM Logistic, ce qui permet au prestataire logistique de déployer plus rapidement la solution et de l’intégrer plus facilement à son écosystème de solutions logistiques (gestion et réservation des transports, co-packing, tours de contrôle, mécanisation…).

Cap vers la mécanisation et la robotisation des entrepôts

En parallèle de la poursuite des migrations, et dans un contexte de fort développement de ses activités de logistique e-commerce et omnicanale, FM Logistic compte accélérer dans les prochains mois le déploiement de systèmes de mécanisation ou de robotisation afin d’améliorer la productivité et la qualité de service pour la préparation des commandes. « Nous utilisons déjà depuis quelques années des convoyeurs Savoye et Knapp, des AGV Toyota et Linde, des systèmes de “pick et put to light” Pickeos, ou des systèmes de contrôle pondéral Balea. Nous allons implémenter les systèmes proposés par Autostore, Geek+ ou Locus dans les prochains mois au sein de nos entrepôts », indique Rodolphe Rey.