16/11/2021 - Logistique pharmaceutique : Eurodep choisit Reflex WMS pour gérer ses entrepôts

Le dépositaire pharmaceutique Eurodep a choisi de migrer sur Reflex WMS pour gérer l’activité logistique de 170 laboratoires pharmaceutiques. La mise en place de la solution de gestion d’entrepôt d’Hardis Group lui permet d’être plus proactif pour piloter son activité, de prendre en charge les spécificités métiers de nouveaux clients et d’être plus réactif en cas de modification de l’activité.

Grenoble, le 16 novembre 2021 – Hardis Group, entreprise de conseil, de services du numérique et éditeur de logiciels, annonce que le dépositaire pharmaceutique Eurodep a fait le choix de Reflex WMS pour gérer ses deux entrepôts d’une surface totale de 55 000 m2. Le logiciel de gestion d’entrepôt remplace progressivement celui qui avait été développé en spécifique autour de l’ERP utilisé par l’entreprise, peu évolutif et coûteux à maintenir. A ce stade, 40 % de l’activité est gérée par Reflex et l’objectif est d’avoir totalement basculé sur le nouveau WMS à un horizon de quelques mois. Suite à sa mise en œuvre, Eurodep a gagné en industrialisation de ses processus logistiques, en proactivité pour piloter ses activités de prestations de services logistiques mais également en capacité de convaincre de nouveaux clients.

Remplacer le WMS maison développé autour de l’ERP

Créé en 2001, et filiale d’Astera, Eurodep accompagne 170 laboratoires pharmaceutiques partenaires dans la distribution de leurs produits en leur proposant une prestation globale : réception des marchandises en provenance des usines, stockage dans ses deux sites implantés à proximité de l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle, préparation des commandes, livraison en France et dans le monde entier, facturation, recouvrement et gestion des litiges. Quelques chiffres : Eurodep réalise un chiffre d’affaires de 400 millions d’euros et expédie 7 millions de colis par an.

Depuis sa création, Eurodep avait fait le choix de développer des fonctionnalités de gestion logistique en spécifique autour de son ERP. « En 2016, nous avons pris la décision de retirer de l’ERP tout ce qui pouvait être traité par un progiciel en standard pour deux raisons : faciliter les montées de version de l’ERP et disposer d’outils plus évolutifs. Au niveau de la gestion de nos deux entrepôts, cela s’est traduit par la décision de s’équiper d’un WMS du marché », explique François Delval, responsable informatique d’Eurodep.

Expertise dans le secteur pharmaceutique et capacité de piloter la mécanisation

Fin 2016, un appel d’offres est lancé auprès de différents éditeurs, à l’issue duquel Reflex WMS est retenu, en 2018. « Hardis nous a proposé d’effectuer quelques visites de sites. Nous avons été convaincus in situ de la capacité de Reflex à prendre en charge les spécificités du secteur pharmaceutique et à piloter notre système de mécanisation », poursuit François Delval. Le projet débute en mai 2018. Après avoir réalisé des tests pendant des week-ends pour vérifier la bonne prise en main de l’outil par les opérateurs et le bon fonctionnement de l’interface avec la mécanisation, un pilote est lancé en janvier 2020 sur trois clients représentant 10 % de l’activité. « Ce pilote devait au départ être lancé en août 2019 mais nous avons pris la décision en cours de projet de déployer également un logiciel de gestion du transport (TMS), ce qui a décalé la mise en production du WMS, les deux communiquant l’un avec l’autre », précise François Delval.

En 2020, Reflex WMS a permis à Eurodep de prendre en charge en trois semaines le pic d’activité et l’impératif de gérer en flux tendus les nouveaux circuits d’approvisionnement (amont et aval) d’un de ses clients, acteur clef de l’approvisionnement des hôpitaux en masques et équipements de protection individuelle, au plus fort de la crise sanitaire. « Avec notre WMS historique, cela aurait été impossible, nous aurions été bloqués. Reflex inclut en standard toutes les best practices du marché. Il suffit de les paramétrer et cela fonctionne », constate François Delval. Durant cette période, un autre client important a été intégré rapidement sur Reflex car le WMS historique n’était pas en capacité de traiter ces nouveaux flux spécifiques. 

Suite à la mise en œuvre de Reflex WMS, les bénéfices observés par Eurodep sont nombreux : industrialisation des processus métiers ; pilotage proactif de l’activité ; simplicité pour intégrer de nouveaux clients (simples paramétrages de flux et processus versus du développement spécifique auparavant) ; et simplification des tâches administratives pour les collaborateurs.

« Reflex représente un avantage compétitif : le WMS nous permettra de prendre en charge des dossiers qu’il n’était pas possible de traiter auparavant », conclut François Delval.