Duracell déploie Reflex WMS dans ses usines et entrepôts logistiques à l’échelle mondiale

Le projet en bref

Le fabricant de piles électriques a remplacé une solution de gestion logistique développée en interne il y a une trentaine d’années par Reflex WMS. Après avoir été déployé dans tous ses entrepôts logistiques et ses usines en Belgique et aux États-Unis, le logiciel de gestion d’entrepôt va être mis en œuvre en Chine. Le choix de Reflex a été principalement motivé par la richesse fonctionnelle de la solution, la possibilité de configurer un core model pour accélérer des déploiements sur de nombreux sites et la capacité d’Hardis Group à proposer un accompagnement à l’échelle mondiale.

Secteur d'activité : Manufacturing

Implantations : Usines et entrepôts en Belgique, aux USA et en Chine

Solution : Reflex WMS

Contexte et objectifs

En 2016, Duracell est cédé à Berkshire Hathaway, holding du milliardaire américain Warren Buffet, après avoir passé dix ans dans le giron de Procter & Gamble. Le fabriquant de piles électriques retrouve alors son indépendance, notamment en matière de choix pour moderniser ses opérations logistiques. L’entreprise décide de remplacer une solution de gestion logistique développée en interne il y a une trentaine d’années par un WMS du marché. Et ce dans l’ensemble de ses sites situés en Belgique, aux États-Unis et en Chine.

La solution

Après avoir consulté plusieurs grands éditeurs mondiaux de logiciel de gestion d'entrepôt (WMS), Duracell fait le constat qu’aucun d’entre eux n'offrait suffisamment de fonctionnalités pour répondre correctement aux besoins complexes de ses usines et centres de conditionnement et décide de se tourner vers des fournisseurs européens.

A l’issue de la consultation, c’est Reflex WMS qui est retenu. Parmi les critères qui ont motivé ce choix :

  • La possibilité de configurer un core model, qui allait permettre à tous les sites de travailler avec la même version, simplifier le support et le déploiement de la solution à l'échelle mondiale ; 
  • La richesse fonctionnelle de la solution, qui permettait d’éviter le spécifique, et par conséquent de réduire les coûts de maintenance ;
  • La capacité d’Hardis Group à proposer un accompagnement à la fois local et global via ses équipes ou son partenaire intégrateur ITOrizon ;
  • La garantie que la solution serait localisée en chinois ;
  • La possibilité de basculer plus tard sur une version hébergée en Cloud.

La solution a d’abord été déployée dans trois sites aux USA et deux sites en Belgique. A terme, l’ensemble les usines et entrepôts chinois seront également équipés de Reflex WMS.

Las ventajas

  • Modernisation du système d’information logistique
  • Optimisation des flux logistiques et des processus de gestion des entrepôts 
  • Automatisation du pilotage de la mécanisation, et notamment des AGV
  • Dans les entrepôts logistiques, réallocation dynamique des ressources au cours de la journée
  • Dans les usines, contrôle de la réception des matières premières sur palettes, ainsi que le flux des produits finis et emballés, du stockage à l'expédition