Pilot améliore la productivité de son entrepôt logistique de 60 % suite au déploiement de Reflex WMS

Le projet en bref

Pilot, leader européen de l’écriture, a déployé Reflex WMS pour rationaliser et automatiser les processus logistiques de son entrepôt de distribution européen, d’une surface de 4 500 m² (2 500 références, 4 500 palettes sur une hauteur de 8 mètres). La productivité de ses équipes logistiques a augmenté de plus de 60 % et le nombre d’erreurs de préparation a diminué de près de 70 %.

Secteur d’activité : industrie

Implantations : 1 entrepôt de 4 500 m², situé à Allonzier-la-Caille (Haute-Savoie)

Solution : Reflex WMS Web

« Parce qu’il est structurant, Reflex WMS apporte des optimisations sur tous les processus de préparation et d’expédition. Afin de gagner encore en productivité, nous l’avons interfacé avec la solution Balea, qui nous permet de préparer plusieurs commandes simultanément et qui contrôle le poids en temps réel. »

Fabien Bessette

Responsable logistique chez Pilot Corporation of Europe

Contexte et objectifs

Créé en 1918 au Japon, Pilot est devenu le numéro 2 mondial des instruments d'écriture. Présent sur les cinq continents, le groupe distribue ses stylos dans plus de 100 pays. Son siège européen, situé à Allonzier-la-Caille (Haute-Savoie), produit 40 millions de stylos et distribue 100 millions d’unités chaque année, dans 30 pays de la zone EMEA.

En 2011, la société décide de profiter d’un projet d’extension de son site de distribution européen pour s’équiper d’une solution de gestion et de pilotage d’entrepôt, afin de gérer plus efficacement ses processus logistiques, jusqu’alors intégralement traités dans son ERP.

La solution

Suite à un appel d’offres, initié au printemps 2012, Reflex WMS est retenu, notamment pour sa capacité à gérer aussi bien les flux dits BtoC (vers les points de vente) que les flux BtoB (vers les distributeurs de chaque pays de la zone). Après une phase de paramétrage et de recette d’environ cinq mois, Reflex WMS est déployé au sein du nouvel entrepôt en 2013.

Depuis, trois évolutions majeures ont été mises en œuvre pour améliorer les processus logistiques. Les opérateurs ont été équipés de terminaux RF tactiles pour préparer les commandes des distributeurs. Tandis qu’un système de massification de la ramasse (préparation de trois à six commandes simultanément), couplé à une solution de contrôle pondéral en fin de préparation, a été déployé pour la vente au détail dans l’objectif de réduire les déplacements des opérateurs au sein de l’entrepôt ainsi que le nombre d’erreurs. Enfin, un algorithme a été mis en œuvre pour déterminer, en amont, ce qu’une commande représente en nombre de palettes ou de colis, afin d’optimiser le choix des transporteurs dans le TMS.

Les bénéfices

  • Augmentation de la productivité de près de 60 %
  • Baisse des erreurs de préparation, et donc des litiges, de près de 70 %
  • Réduction des anomalies de stocks et mise en œuvre d’inventaires tournants
  • Pilotage de l’entrepôt et suivi de l’état des commandes en temps réel